Arrestations préoccupantes de jeunes Kurdes de Syrie devant l’OCPM: une situation disproportionnée, absurde et inhumaine

La Ligue suisse des droits de l’Homme, section de Genève (ci‐après LSDH), manifeste ses plus vives inquiétudes suite à l’arrestation puis au  renvoi par vol spécial vers la Croatie de Walat, Slava et Hazma Musa, jeunes Kurdes de Syrie dont la demande d’asile a été frappée d’une décision de non entrée en matière en raison d’un passage précédent par la Croatie, laissant derrière eux en Suisse une famille de six personnes, dont un petit frère ayant fait le trajet avec eux et dont la demande a été acceptée du fait qu’il était mineur au moment de la demande d’asile.

La LSDH‐Ge est particulièrement préoccupée par le fait que ces jeunes personnes, régulièrement inscrites auprès des autorités, ont fait l’objet d’une arrestation devant les locaux mêmes de l’OCPM (Office cantonal de la population et des migrations), alors qu’il venaient prolonger leur attestation de non‐entrée en matière, en présence de militants venus les soutenir, et alors qu’il n’existait aucun risque que ces jeunes sombrent dans la clandestinité. 

Lire la suite...

La Ligue des Droits de l'Homme tunisienne Prix Nobel de la Paix 2015

La LTDH, organisation membre de la FIDH en Tunisie, le barreau tunisien, l'UGTT et l'UTICA sont Prix Nobel de la Paix 2015.

La FIDH se félicite de cette reconnaissance internationale du Quartet et du combat vital des tunisiennes et des tunisiens pour la démocratie, les libertés, la dignité et la justice.

C'est une immense joie et un grand jour pour tous les démocrates et défenseurs des droits humains tunisiens.

A un moment de grand danger pour la région, c'est une juste récompense du rôle de la société civile dans la préservation de la jeune démocratie tunisienne.

C'est un message d'espoir adressé à toutes les sociétés civiles de la région.

Voici le communiqué de presse de la FIDH: https://www.fidh.org/fr/regions/maghreb-moyen-orient/tunisie/prix-nobel-2015-la-tunisie-du-dialogue-recompensee


MABROUK !

Karim Lahidji
Président de la FIDH

Communiqué de presse au sujet d'Alagie Cassama

Détention administrative, renvoi et vol spécial

La Loi fédérale sur les étrangers du 16 décembre 2005 (ci-après LEtr) réglemente les conditions de séjour sur sol helvétique pour les ressortissants de pays non membres de l’Union européenne. Dans le cas d’un séjour non autorisé – ou lorsqu’une telle autorisation a été refusée (on pensera notamment au refus d’une demande d’asile) –, elle pose le cadre de la détention administrative et de l’expulsion des personnes concernées. Une telle détention a lieu indépendamment de la commission d’une quelconque infraction pénale.

Lire la suite...

STOP BUNKERS !

La Ligue Suisse des Droits de l’Homme – section de Genève – s’est toujours opposée aux mesures
de contrainte et dénonce sans relâche les reculs constants de la politique migratoire suisse.

Lire la suite...